Belspo Sitemap Contact Home

Méthodes utilisées pour la collecte de données

En fonction de l’approche de l’analyse, nous pouvons décider quelles données nous sont nécessaires pour obtenir une réponse à la question de notre étude et comment – donc par quelle méthode – nous allons les récolter. Nous fournissons ci-après un aperçu (et une brève explication) des principales méthodes d’analyse.

Les méthodes et données quantitatives et qualitatives

En fonction des objectifs de l’analyse, différentes données peuvent être utilisées et différentes méthodes pourront permettre de les collecter. Ces différentes méthodes sont souvent subdivisées en méthodes "quantitatives" et "qualitatives". .

Les méthodes quantitatives (par exemple les enquêtes, enregistrement de visiteurs, observations) génèrent le plus souvent des données chiffrées « dures » et exploitent en principe un échantillon plus grand et plus représentatif. Le résultat obtenu donne souvent une image synoptique, simplifiée et une sorte de perspective « à vol d’oiseau ». Le but est souvent plus fermé et directif de nature. C’est pourquoi cette méthode est souvent considérée comme convenant surtout pour une analyse visant à tester une théorie.

On dénombre en gros deux manières de générer des données quantitatives sur des visiteurs:

Les méthodes qualitatives (par exemple les interviews en profondeur, les focus-groups, etc.) conviennent pour des analyses plus descriptives, pour jauger des motivations, des pensées et idées sous-jacentes (explications). Ce type d’analyses convient idéalement pour répondre à des questions de type "pourquoi" et pour obtenir des informations plus spécifiques et complexes.

L’analyse qualitative laisse également davantage d’espace pour l’observation du contexte. Son utilité est souvent sous-estimée, car les données obtenues de la sorte seraient subjectives et non représentatives. Pourtant, d'excellentes conclusions de généralisation peuvent être tirées d’une analyse qualitative.

Le but est plus ouvert de nature. C’est pourquoi cette méthode est davantage associée à une analyse de théorisation.

Nous distinguons deux formes d’analyse qualitative

Trop souvent encore, les deux approches sont opposées, alors qu’elles sont en réalité complémentaires. Ainsi, une analyse qualitative qui explore, basée sur des interviews en profondeur, peut ouvrir la porte à une enquête à grande échelle auprès d’un échantillon représentatif de la population. À l’inverse, une enquête à grande échelle peut également être complétée par des interviews en profondeur qui approfondissent certains thèmes et problématiques révélés par l’enquête.

En pratique, différentes méthodes sont de toute manière souvent utilisées en parallèle.

A propos de ce site

Cookies policy

Données personnelles

© SPP Politique scientifique