Belspo Sitemap Contact Home

Projets en cours


1. Enquête web et moniteur qualité Archives de l’Etat

Date de la demande: 25/10/2016

Commanditaires:

  • Archives de l’Etat en Belgique (ARA)

Contexte de l’étude:
Les Archives souhaitent monitorer la qualité et le fonctionnement de leur offre aux publics de manière continue. A cette fin l’Observatoire a réalisé les enquêtes de satisfaction (appelées moniteur qualité) en 2005, 2007 et 2011. Les Archives souhaiteraient mettre à jour cette enquête et la refaire en 2017. En principe, l'enquête de satisfaction sur le site internet représente une partie du moniteur de qualité. Mais étant donné que les Archives ont un nouveau site web depuis 2015, elles souhaitent organiser à ce propos une enquête complète. Il a dès lors été décidé de réaliser deux enquêtes différentes.

But:
Cette demande sera traitée par la réalisation de deux enquêtes distinctes et également de deux objectifs :- Mesurer la satisfaction des utilisateurs des Archives sur leur offre au public ; - Evaluer dans quelle mesure les visiteurs sont satisfaits du site Web des Archives.

Méthode de recueil de données:
Le moniteur de qualité sera mis à jour et l’enquête se fera via un formulaire papier (disponible dans les salles de lecture) et via une enquête en ligne (site web, facebook, bulletin d'information). La demande web sera réalisée avec une enquête en ligne

Contact: Stéphanie Deschamps (responsable service communication)

Statut:
Cette demande a été faite à la fin de 2016, au début de 2017 mais a été reportée à plusieurs reprises en raison du lancement du nouveau site Web, des changements de tarifs et de la charge de travail des Archives de l'État. Un questionnaire papier et un questionnaire en ligne ont été prepares et l’Observatoire attend un feed-back.


2. Usability testing site web IASB

Date de la demande: 25/10/2016

Commanditaires (s):

  • Institut d’Aéronomie spatiale de Belgique (IASB)

Contexte de l’enquête:
L’IASB travaille sur un nouveau site internet.

But:
L'objectif est de développer une version test du site et de la soumettre à un public test.

Type d’enquête: évaluation formative

Méthode de recueil de données:
Cette recherche se fera sur la base de ce qu'on appelle des « tests d’usabilité » où des personnes volontaires seront invitées à tester les différents aspects du site (navigation, structure, facilité d'utilisation, etc.). On proposera des scénarios réalistes dans lesquels les sujets exécutent un certain nombre de tâches sur le site et ils seront observés dans leur navigation sur le site. De plus, la personne devra dire à voix haute (« think a loud protocol ») les actions qu’elle exécute. L'idée est d'examiner comment des utilisateurs potentiels naviguent sur le nouveau site Web afin d’évaluer les éventuels bugs, erreurs, barrières et de rendre l’utilisation du site aussi simple et efficace que possible.

Contact: Tim Somers et Karolien Lefever (service communication)


3. Le public des mercredis gratuits au Musée Art & Histoire

Date de la demande: 08/05/2018

Commanditaire:

  • Musée Art & Histoire (MRAH)

Contexte de l’étude:
Chaque premier mercredi après-midi du mois les musées fédéraux sont gratuits. L’idée es d’attirer un public plus large, sans la barrière éventurelle financière. Régulièrement les politiques demandent si cette mesure portent ses fruits. Cette demande vient d’abord de l’IRSNB mais lors de sa présentation au Comité, M. Schouppe et Mme Goffart ont demandé de réaliser cette enquête pour les MRAH.

But:
Cette enquête a été réalisée afin d’analyser les différences éventuelles dans la composition des publics des mercredis après-midi gratuits et ceux des mercredis après-midi payants durant l’année 2018 au Muséum des Sciences naturelles. Le profil socio-économiques des visiteurs des deux mercredis a été demandé.

Méthode d’enquête: 
interviews en face à face dans le musée

Période d’enquêtes:
Comme le Musée Art & Histoire est moins fréquenté les mercredis après-midi que le Muséum, seul un enquêteur était présent les mercredis gratutis et pas gratuits et la durée de l’enquête a été allongée:  août 2018- décembre 2019

Contact: Anne Goffart et Bart Schouppe (service communication)

Statut
Les enquêtes ont débuté le 1/8/18 et ont terminé le 31/12/2019. 308 enquêtes ont été récoltées. L’échantillon est donc trop petit pour des statistiques suffisantes mais on pourra dégager des tendances. Les résultats seront traités début 2020.


4. Etude d’impact service éducatif MRAC

Date de la demande: 22/06/2018

Commanditaire:

  • Musée Royal de l’Afrique centrale (MRAC)

Contexte de l’étude:
La demande du service éducatif du MRAC pour une étude d'impact provient de la Direction générale de la coopération au développement, donateur important du service éducatif du MRAC. Le service éducatif souhaite également recueillir un feed-back de manière structurée sur son offre.

But:
L’intention est de réaliser une analyse d’impact structurel sur les visites et les ateliers organisés au MRAC. Seuls les groupes scolaires seront interrogés.

Méthode de recueil de données: 
En collaboration avec l'équipe d'Isabelle van Loo, l'Observatoire des publics élabore une méthodologie pour évaluer de manière permanente les visites et les ateliers à venir.

Des pré-tests et des post-tests seront réalisés dans lesquels les connaissances, les attitudes et les comportements des participants aux visites et aux ateliers seront mesurés avant et après la participation aux ateliers. Les évaluations seraient effectuées en classe. Le but de cette évaluation est de mesurer ce que les participants ont appris avec l'atelier (niveau d'apprentissage) et ce qui a influencé leurs attitudes et comportements (niveau de comportement).

Une enquête de satisfaction traditionnelle serait également proposée en même temps que le post-test. Cela nous permet de mesurer l'expérience subjective (niveau de réponse) : les participants ont-ils trouvé cela amusant, intéressant, éducatif, etc. Les élèves ont-ils appris quelque chose? Qu’est-ce qui peut être amélioré?
L’objectif est de rendre l’analyse d’impact la plus « light » possible, afin qu’elle puisse être utilisée de manière durable dans le temps.

Méthode de recueil de données:
Le moniteur de qualité sera mis à jour et l’enquête se fera via  un formulaire papier (disponible dans les salles de lecture) et via une enquête en ligne (site web, Facebook, bulletin d'information).

Contact: Tine Geunis (service éducatif MRAC)

Statut:
L'observatoire des publics a déjà élaboré la méthode indiquée et le plan d'action. Il a propose la méthode pour 2 ateliers (atelier d'histoire et visite interactive pour les tout-petits). La procédure d'évaluation sera ensuite affinée et développée pour être appliquée à des échantillons d'ateliers et de visites représentatifs de l'offre et du public du MRAC (écoles primaires, secondaires, techniques, etc.).


5. Enquête image auprès de la diaspora africaine

Date de la demande: 20/03/2019

Commanditaire:

  • Le Musée Royal d’Afrique Central (MRAC)

Contexte de l’enquête:
Il s’agit d’une demande de Christine Bluard et Primrose Ntumba du MRAC et en grande partie motivé par la demande de la diaspora africaine après la réouverture du musée.

But:
L’idée est d’évaluer l’image du musée auprès de la diaspora africaine.

Méthode: 
Elle doit être dévelopée en concertation avec le MRAC.

Contact: Christine Bluard

Statut:
L’Observatoire attend des nouvelles du MRAC. Suite à un changement de personnel, le projet est en attente.


6. Moniteur des musées auprès des visiteurs individuels au MRAC

Date de la demande: 20/03/2019

Commanditaire:

  • Le Musée Royal d’Afrique Central (MRAC)

Contexte de l’enquête:
En principe le moniteur auprès des visiteurs individuels a lieu tous les 2 ans et la prochaine édition aura lieu 2020. Suite leur réouverture, le MRAC voulait avoir en 2019 des informations sur les visiteurs et leur évaluation du musée. L’observatoire a donc réalisé en 2019 le moniteur pour le MRAC qui aura également celui de 2020.

But:
Plusieurs questions spécifiques pour le MRAC ont été ajoutées à l’enquête: notamment le pays d’origine et la satisfaction concernant le tarif d’entrée.  

Méthode: 
Les premières enquêtes ont été réalisées pendant la première semaine des vacances de Pâques. Après cela, les enquêtes ont été menées à 4 moments différents de l'année, à chaque fois pendant 4 jours, pour avoir des périodes représentatives de 2019. En raison de la maladie d'un enquêteur pendant les vacances de Noël, le nombre prévu d'enquêtes (300- 350) n’a pu être respecté. 253 enquêtes ont été complétées.

Contact: Kristien Opstaele (service communication MRAC)

Statut:
Les enquêtes ont eu lieu jusque fin 2019. Début décembre 2020 les résultats seront traités et un rapport envoyé au MRAC.


7. Utilisation de l’App Sauria

Date de la demande: 17/09/2019

Commanditaire:

  • Muséologie (IRSNB)

Contexte de l’enquête:
Il s’agit d’une demande de Mme Desmettre du département de muséologie de l'IRSNB. Ce service a développé l'application «Sauria», qui permet aux visiteurs de faire une recherche dans la galerie des dinosaures avec l'application et une carte de pliage en papier. Le but est de collecter 5 dinosaures en répondant à toutes sortes de questions. Chaque série de questions se termine par une expérience de réalité augmentée où vous voyez le dinosaure apparaît en 3D.

But:
L'application est disponible gratuitement depuis juin 2019 et a été téléchargée environ 1000 fois. L'objectif de l’enquête est de voir comment les visiteurs ont été informés de l'existence de l'application et comment l’application est utilisée et évaluée, ainsi que les obstacles éventuels à son utilisation.

Type d’enquête: évaluation formative

Méthode:
Une combinaison de méthodes est utilisée: google analytics pour évaluer le comportement du visiteur et une enquête pour évaluer la facilité d'utilisation et la satisfaction. De plus, une question serait intégrée à l'application pour évaluer comment les visiteurs ont été informés de l'existence de l'application.

Contact:

  • Mme Desmettre (Muséologie)
  • M. Pardon (Muséologie)

Statut:
En collaboration avec les créateurs de l'application, l'activation du suivi de Google Analytics et l'ajout d’un pop-up et de la question dans l'application ont été préparés. L'enquête sera préparée et menée au printemps 2020.


8. Moniteur des musées pour les groupes 2019-2020

Date de la demande:
Ce moniteur a lieu tous les deux ans et les ESF nous font savoir si ils sont intéressés par cette enquête.

Commanditaire:

  • MRAH: Musée Art & Histoire, MIM et Porte de Halle
  • MRAC
  • Le Planétarium (ORB)
  • Le Muséum a souhaité ne pas participer à cette édition.

Contexte de l’enquête:
Le moniteur auprès des groupes fait partie des moniteurs de musée. Tandis que le moniteur auprès des visiteurs individuels interroge les visiteurs venus en famille ou seusl, le moniteur des groupes se tourne vers les visiteurs venus en groupe (groupes scolaires ou groupes culturels). Chaque moniteur a lieu tous les deux ans. Complété par le recueil de données via les systèmes de réservation, ce moniteur de groupes permet d’avoir une image intégrée des visiteurs venus en groupe pour les musées et le Planétarium. Les enquêtes sont réalisées auprès des groupes qui viennent en visite libre ou guidée.

But
L'idée est de faire une analyse de la satisfaction générale des visiteurs venus avec un groupe,  et celle concernant les services éducatifs et les services fournis. Les différents aspects de l’accueil (réservation, accueil, guide, information, etc.) sont évalués. Un questionnaire standard a été élaboré à cet effet, qui peut être utilisé pour tous les musées.
 
Méthode:
L'enquête est réalisée à l'aide d'une enquête en ligne. Les responsables de groupe sont invités par email après leur visite à participer à l'enquête. Les mails sont envoyés sur la base des listes de données des services de réservation. Les mails sont désormais envoyés par le service de réservation lui-même de chaque musée.
 
Contact:

  • Klara Herremans (Service éducatif, MRAH)
  • Rodrigo Alvarez (Planétarium, ORB)
  • Isabelle Van Loo (Service éducatif, MRAC)

Statut : un redémarrage compliqué suite à la législation RGPD
L’idée était de redémarrer l’enquête en septembre 2019. Dans le passé, les responsables des groupes étaient invités par l'Observatoire via e-mail chaque mois à participer à l'enquête en ligne. L'Observatoire a supposé que cette procédure n'était pas couverte par la législation RGPD car les adresses mail utilisées étaient mises à disposition par les destinataires dans un cadre professionnel. M. Vastenhoudt (responsable RGPD aux MRAH) a remis en cause ce raisonnement au lancement du projet en septembre et après consultation de l'avocat de l'IRSNB (M. Ruttens), il a été considéré que la réglementation RGPD s'appliquait bien. En conséquence, la procédure a dû être adaptée. Les mailings de participation sont donc désormais envoyés par les musées eux-mêmes et non plus par l'Observatoire (= qui peut être considéré comme un tiers). Étant donné qu'aucune donnée personnelle n'est demandée via le moniteur de groupe, l'enquête n'est pas couverte par la législation RGPD dans ce cas. Les musées participants ont dû dès lors s'organiser pour pouvoir préparer un envoi automatique. Les différents systèmes de caisses et de réservation le permettent, mais les protocoles nécessaires doivent être établis dans la base de données. Cela a déjà été un succès pour les MRAH et en partie aussi pour le Planétarium, mais n'a pas encore été configuré pour le MRAC. Par conséquent, l'envoi n'a pas pu avoir lieu régulièrement entre septembre et décembre. Cependant, cela sera traité par un mailing ad hoc en 2020.


9. Evaluation de l’expo Antarctica

Date de la demande: 24/10/2019

Commanditaire:

  • Département public (IRSNB)

Contexte de l’enquête: 
L'exposition sur l'Antarctique est une exposition atypique car le design est plutôt cinématographique et peu de pièces de collection sont montrées. Les films haute résolution réalisés par Luc Jacquet, lauréat d'un Oscar, sont projetés sur de grands écrans et forment le cœur de l'exposition. L'objectif est faire vivre aux visiteurs un monde, à la fois visuel et auditif, qui est complètement inaccessible à la plupart des personnes. L'idée est qu'en tant qu'observateur privilégié, vous pouvez vivre une expédition depuis le premier rang et être immergé dans le monde fascinant autour de la station polaire Dumont d'Urville en Antarctique.

But: 
La satisfaction générale et la satisfaction à l'égard des divers aspects de l'exposition seront évaluées. De plus, l’idée est d'évaluer dans quelle mesure les visiteurs apprécient le caractère immersif de l'expo p traditionnellar rapport à une approche plus classique (d'une expo) et le peu de collections présentées. Il sera aussi évalué dans quelle mesure l'aspect immersif de l'exposition reste intact lorsqu'il y a beaucoup de visiteurs et si les informations, les messages et la structure de l'exposition ont bien été compris par les visiteurs.

Méthode:
L’idée est d’utiliser une combinaison de méthodes: des observations pour évaluer le comportement des visiteurs et une enquête pour évaluer leur satisfaction.

Contact:

  • M. Coulon (DO Public)
  • Mme Desmettre (Muséologie)
  • Mme Siebens (Communication)
  • Mme Boitsios (Exposition)

Statut :
Le projet n’a pas encore commencé.

A propos de ce site

Cookies policy

Données personnelles

© SPP Politique scientifique